04 - Design graphique & typographique, graphisme, illustration


5 janvier 2021
boiteanuages

On peut créer une bonne publicité sans avoir une bonne typographie, mais il est impossible de créer une excellente publicité sans avoir une bonne typographie - Herb Lubalin
This is a block of text. Double-click this text to edit it.
75 / 100

Design graphique

Le terme design graphique est en France souvent employé à tort. Tout acte de création est régulièrement associé au mot design ; le terme lui-même faisant référence au dessin. Et Pourtant, plus qu'un exercice de style, la véritable mission du design graphique est de solutionner des problématiques, identifiées et formulées suite à un travail d'analyse. Le design graphique est donc l'expression d'une stratégie, un moyen d'optimiser et atteindre divers objectifs.

Le design graphique, incarne la pensée du Design thinking, appliqué au marketing, à la communication et au graphisme.

C'est pourquoi le design graphique et le design industriel partagent le même courant de pensée et les mêmes processus de création afin d'allier la forme, la fonction et les objectifs avec une créativité stratégique, au service de la marque, de l'entreprise ou du projet.

Bien plus qu'un exercice de style, le design est un outil capable de faire la différence par sa capacité à exprimer, différencier et positionner l'annonceur, ses produits et ses services. Un bon design fait une promesse de cohérence créative et stratégique ; les meilleurs designers s'évertuent à repousser les frontières du graphisme, de l'art et de l'industrie.

“ On peut ressentir des émotions fortes devant un tableau de Rembrandt… comme devant une œuvre de design graphique ”

Stefan Sagmeister

Design typographique

Le design typographique ne se limite pas à la création de caractères typographiques. La typographie est un vaste domaine qui englobe des connaissances artistiques, culturelles, historiques, sémiologiques, mathématiques (…) Ainsi qu'un ensemble de règles et de conventions que peu de personnes connaissent vraiment, bien que nous l'utilisions tous les jours : les règles typographiques.

La typographie est l'expression visuelle du language. Elle est soumise à différentes classifications plus ou moins universelles (vox atypi, thibaudeau…) afin de les regrouper en familles et être en mesure de les identifier.

Le domaine de la typographie va bien au-delà de la forme des caractères,

elle englobe par exemple, des règles de composition et proportions dites idéales (nombre d'or) permettant de conventionner et accélérer le processus de design graphique.

Aviez-vous remarqué que dans la presse, les colonnes de textes n'excèdent rarement les 12 mots par ligne ?

En effet, au-delà, le regard peine à faire le retour à la ligne, le texte devient fatiguant à lire et le comportement inconscient du lecteur est bien souvent d'abandonner la lecture, suite à la gêne et la fatigue visuelle. Un magazine ou un journal doivent pouvoir être lus rapidement. Ainsi, la fonction du support définira en partie le choix des systèmes typographiques.

le sens caché et bien visible de la typographie

Au delà de l'aspect technique et fonctionnel, la typographie est un ensemble de signes, graphiques, plastiques et expressifs. Elle embarque une fonction symbolique et évocatrice. le dessin de caractère étant en soi du graphisme, chaque typographie a sa propre personnalité, un ton, une appartenance culturelle et historique, ainsi qu'un pouvoir d'évocation. On peut donc parler de sémiologie typographique.

Un designer justifiera ses choix typographiques d'un point de vue de l'usage, mais aussi de la symbolique et de l'expression purement plastique et émotionnelle des caractères.

Graphisme et illustrations

Le graphisme est un language d'émotions et un dessin vaut un millier de mots.

Le graphisme et l'illustration sont deux univers extrêmement vastes et entremêlés. Dans le cadre du design graphique, ils sont au service de la fonction, de l'objectif et du produit, et s'expriment dans un cadre défini par des contraintes de toutes natures.

Quelques types d'illustration :

L'illustration vectorielle

Le terme illustration vectorielle exprime la nature technique de l'illustration, sa constitution. Il ne s'agit pas d'un type particulier. L'illustration vectorielle côtoie aussi bien les univers de l'éducation et de l'industrie que celui de la mode et du jeu vidéo.

La notion de vecteur désigne un ensemble de courbes graphiques et mathématiques (courbes de bézier). La particularité des ces illustrations entièrement infographisée est de pouvoir être agrandies ou réduites à l'infini sans perte de qualité. Une illustration vectorielle pourra par exemple, accompagner un logo en signature de page ou être agrandie en très grand format pour des usages en signalétiques, et ce, en pleine résolution, quel que soit le support de fabrication.

Une illustration vectorielle se constitue de tracés. Il est ainsi facile de les utiliser sur divers supports et d'employer multiples techniques et technologies qui requièrent une précision industrielle. par exemple : la découpe au laser, l'embossage, le gaufrage, l'enseigne (…) toutes ces techniques nécessitent les informations de ces tracés pour pouvoir faire fonctionner les machines, créer les moules et formes nécessaires à la réalisation d'imprimés et autres façonnages complexes. Le format vectoriel permet ainsi une pleine exploitation industrielle, une qualité parfaite et une flexibilité maximum.

À contrario, une illustration ou un graphisme Bitmap, tout comme la photographie, est constitué de points ou de pixels. De ce fait, sa capacité d'agrandissement et sa précision, seront limitées par le nombre de points constituant l'image. Une trop faible résolution sera tout simplement refusée par certains imprimeurs dans le cadre d'une édition de livre ou d'affiche grand format (par exemple)

L'animation & le motion design.

L'illustration vectorielle étant constituée de tracés et groupes de tracés, elle est particulièrement pratique dans le cadre de l'animation de logos et personnages. Sa faculté à être redimensionnée sans perte, lui permet de s'affranchir des problématiques de taille et de résolution, quel que soient les écrans de diffusion du média.

Illustrations de marque

Le dessin, de nature, a un caractère plutôt friendly et atteint directement les émotions. l'illustration est ainsi souvent employée pour communiquer, exprimer des concepts, des valeurs et créer un lien affectif avec les publics ; un peu comme le ferait une mascotte. Les diverses illustrations contribuent à construire l'univers de marque, véritable embrassadeur silencieux mais très expressif de l'entreprise, de ses produits et de ses services.

L'illustration didactique

Très employée dans le domaine de l'éducation et de l'industrie, l'illustration didactique raconte comment faire quelque chose ou explicite des concepts plus facilement décodables en images qu'en textes. Par exemple, une notice de montage ou de pliage serait difficilement faisable uniquement avec des textes et surtout, ça ne serait pas très fonctionnel, voire agaçant pour un public.

L'illustration médicale

dans la même ligné que l'illustration didactique, l'illustration médicale explicite des choses complexes sans faire appel à la photographie, qui dans ce cas pourrait être "choquante" se détournant ainsi de sa fonction principale : expliciter. Il est plus aisé de comprendre rapidement la structure d'un organe et d'en révéler le fonctionnement en illustration qu'en photo ou vidéo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Citation

“ C’est en faisant des erreurs que l’on grandit. Il faut accepter d’être médiocre afin de devenir bon ”

— Paula Scher

Dîtes bonjour !

Je répond assez vite aux demandes de devis.
Si c'est pour du support technique, je réponds très très vite, y compris hors des heures de bureau. Si ce n'était  pas le cas, textotez-moi et je vous rappelle ;)
64 rue de la république
30900 NIMES
(+33) 06 67 94 50 16
homesmartphone